AccueilAccueil  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FORUM FERME.
les admins étant surchargés, nous avons du fermé ce forum. si vous nous aimez encore, rdv ici ♥️

Partagez | 
 

 T'as de beaux yeux tu sais ? Ft. Alice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

ϟ BLABLA : 292
ϟ GROUPE : walking on sunshine.
ϟ DATE D'INSCRIPTION : 24/08/2011
ϟ AGE : 33
ϟ PERSONNAGE : scénario
ϟ COPYRIGHT : Ninelina
ϟ AVATAR : Jake Gyllenhaal


MessageSujet: T'as de beaux yeux tu sais ? Ft. Alice   Mar 6 Déc - 19:23

Jefferson & Alice




Il y avait cette fameuse soirée prévue depuis des semaines déjà à laquelle Jefferson avait promis de s'y rendre. Mais il n'était pas très enthousiaste à l'idée de s'y aller. A vrai dire, il aurait largement préféré aller boire une bonne bière dans un bar du coin et déconner avec les personnes présentes. Mais voilà, il avait promis et c'était une de ces soirées importantes où il y avait le gratin de la bourgeoisie anglaise, et il faisait partie de cette classe sociale, qu'il le veuille ou non.
Alors il avait apporté un de ses costumes au pressing afin d'être le plus présentable. Son assistante l'avait fait déposé chez lui. Ce qu'elle était parfaite cette assistante! Peut être fallait-il penser à une promotion... Mais Jefferson avait autre chose à penser. La cravate ne serait pas de rigueur ce soir, il n'aimait pas donner une image de lui "trop stricte". Il n'avait pas encore 30 ans et n'aimait pas se vieillir. De toute façon, dans sa tête, il était loin d'avoir 30 ans... Il se regarda dans le miroir de son dressing, tout lui semblait en ordre. Il passa une main rapidement dans ses cheveux.Il serait peut être temps d'ailleurs de songer à aller chez le coiffeur. A croire qu'il n'avait plus de temps pour lui même pour ce genre de chose tout à fait futile à son sens! Mais il se devait de renvoyer une parfaite image reflétant ainsi l'homme d'affaire qu'il était et l'entreprise qu'il représentait. Sa barbe n'était pas parfaitement rasée mais il préférait comme ça, tant pis pour ceux qui ne trouverait pas ça de rigueur. Cela l'agaçait de s'attacher tant à son physique, ce n'était pas de son genre. Certes, il savait qu'il avait été gâté "par la nature" mais il ne prenait pas plus soin de lui et faisant le strict nécessaire.

19H46. Merde il allait être en retard! C'était à l'autre bout de la ville et la soirée débutait à 20H. Il sa hâta de sortir et héla le premier taxi qui passa par là, direction Notting-Hill, le quartier huppé de Londres. Jefferson regarda sa montre et soupira à l'avance d'arriver là bas. Ce genre de soirée était tout sauf amusante... Les mêmes conversations revenaient sans cesse, toujours aussi sérieuses, revenant toujours au travail de chacun, le business et la crise. Rien de très réjouissant. Il espérait simplement voir quelques têtes connues avec qui il allait pouvoir déconner un peu. Peut être même qu'il croiserait une jolie fille? Allons croisons les doigts!
Une fois arrivé à l'endroit prévu. Jefferson pris une bonne dose de courage et s'élança vers l'entrée de la grande maison qui se dressait devant lui. Il ne savait même plus à qui appartenait cette maison. Tant pis, il allait improviser! Il entra dans la demeure. Une vingtaine, voire une trentaine de personnes étaient déjà présentes. Il jeta un rapide coup d'oeil pour voir une tête connue. Il y avait déjà une bonne majorité des personnes qu'il avait déjà rencontré, il se dirigea vers cet homme opulent au sourire chaleureux avec qui il aimait discuté. Un certain Dylan Thomson qui avait investi dans l'immobilier et avait fait fortune. Il engagea la conversation avec simplicité, demandant des nouvelles de sa femme et de ses enfants et comment se passer le boulot, bien sur...

Une nouvelle personne entra alors dans la pièce. Jefferson regarda en direction de la nouvelle venue. Et oh! Ce n'était pas n'importe qui... Un sourire se dessina au coin de ses lèvres. Alice. La fameuse Alice! Une jeune et jolie brune, élancée et au sourire discret mais sincère. La première fois qu'il l'avait vu, il l'avait tout de suite trouvait charmante et plutôt sexy. Il l'avait abordé mais voilà, il s'était fait directement rembarré. Les fois d'après aussi d'ailleurs... Mais Jefferson était entêté. C'était devenu comme un défi. Il ne comprenait pas pourquoi elle agissait ainsi mais il s'en fichait. Et là voilà! Ce dont il avait justement besoin pour rendre cette soirée beaucoup plus excitante... Mais il pouvait mettre sa main à couper qu'elle n'allait pas partager son avis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ϟ BLABLA : 39
ϟ GROUPE : over the rainbow.
ϟ DATE D'INSCRIPTION : 19/09/2011
ϟ AGE : 28
ϟ COPYRIGHT : bazzart, tumblr
ϟ AVATAR : ninadobrev


MessageSujet: Re: T'as de beaux yeux tu sais ? Ft. Alice   Mar 6 Déc - 21:59

Notting-Hill. Un endroit à priori sympathique & nullement critiqué. Jusqu’à ce soir. Parce que ce soir, Alice était convié à l’un de ces regroupements de bourgeois plus désagréables les uns que les autres. Qu’allait-elle entendre ? Tous ne prônaient que la richesse, les investissements, les dépenses futiles. Parfois, la brune avait l’impression de vivre loin de ce monde, loin de cette envie de flirter avec l’argent, loin de ces prétentieux à qui tout réussi. Mais malheureusement pour elle, une promesse avait été faite & ses parents refuseraient certainement qu’elle se défile une fois de plus. Visiblement, ils détestaient se justifier quant à l’absence du fruit de leur amour, & commençaient même à être à court d’excuses ridicules. Depuis quand « Alice travaille pour l’université » n’était plus un motif valable ? L’étudiante tenait à son diplôme tout comme elle tenait à devenir indépendante par ses propres moyens ! Jamais elle n’accepterait de rester inactive sous prétexte qu’un salaire de plus n’était pas nécessaire. Mais qu’à cela ne tienne ! Puisque ses géniteurs insistaient, elle se rendrait à cette soirée.

Agacée d’avance, la jeune femme n’avait aucune idée de la façon dont elle devait s’habiller. Décontractée ? Son visage arbora un semblant d’ennui. Inutile de provoquer ses parents, elle savait d’ores & déjà qu’elle serait perdante. Alors, docile, la belle se dirigea vers sa garde-robe & enfila une tenue de soirée qu’elle n’avait mis qu’une ou deux fois. Aucune importance. Cheveux attachés. Quelques bijoux. Elle ne pouvait rien faire de plus pour mimer une joie intense & ce plaisir démesuré de se retrouver à Notting-Hill durant des heures.
Dans la voiture, Alice écoutait les dernières recommandations. Être souriante. Agréable. Serviable. Prête à répondre à toutes sortes de questions concernant son avenir. Pour qui la prenaient-ils ? Un long soupire franchit la barrière de ses lèvres puis finalement, elle descendit du véhicule. Ses hauts talons claquaient en rythme sur le sol & la menaient jusqu’à l’entrée. Un homme lui ouvrit la porte & la salua. Chez qui se trouvaient-ils déjà ?

Trop de monde. Trop de regards. Mal à l’aise, la brune suivit ses parents & fit acte de présence. La conversation ne l’intéressait pas. En revanche, le buffet plus loin, oui. Son estomac réclamait depuis de longues heures alors, pourquoi se priver de quelques douceurs ? S’excusant platement, elle s’éloigna. Ses pupilles brunes parcouraient longuement l’étalage de nourriture &, indécise, Alice ne planta son cure-dent que dans certains morceaux de fruits. Evinçant le vin servi dans des verres magnifiques, la belle leva son visage. & Jefferson apparut dans son champ de vision. Il la regardait aussi. & elle serait bien idiote d’ignorer ce qu’il avait dans la tête. C’était toujours la même chose. & ce soir ne ferait sans doute pas exception. Peut-être qu’Alice pourrait changer la donne cette fois ? Juste pour rendre sa soirée plus attrayante ? Bien évidemment, elle ne lui offrirait pas son corps. Mais, était-il obligé de le savoir ? Ne pourrait-elle pas instaurer une atmosphère pleine de suspens ? « Moi qui pensais m’ennuyer toute la soirée… » dit-elle alors qu’elle ne se trouvait plus qu’à moins d’un mètre de lui. Les bourgeois outrés par ses paroles se tournèrent dans sa direction. Mais les ignorant totalement, la belle ne se concentra que sur Jefferson. Plutôt beau garçon, peut-être un peu sûr de lui. Il devait malgré cela faire son effet auprès de la gente féminine. Alice n’en doutait absolument pas. & si ses avances avaient été vaines, ce n’était que parce que l’étudiante refusait d’être une conquête de plus. Ou peut-être aussi parce qu’elle craignait d’être traitée comme un objet que l’on jette après l’avoir trop usé. « J’aurais dû me douter que tu serais là. T’es toujours là ! Comment vas-tu ? » finit-elle par demander poliment. Son attitude pouvait sembler surprenante. En temps normal, la belle préférait l’éviter & se fondre dans une masse plus lointaine. Elle s’était sans doute imaginé que le brun aurait compris le sens du mot « non » & qu’il serait enfin passé à autre chose ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

T'as de beaux yeux tu sais ? Ft. Alice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Notting Hill-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit