AccueilAccueil  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FORUM FERME.
les admins étant surchargés, nous avons du fermé ce forum. si vous nous aimez encore, rdv ici ♥️

Partagez | 
 

 SWAY -nerdy- BROWNE " Ce qui est bien avec les no-life, c'est qu'ils ne te racontent pas leur vie... "

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité




MessageSujet: SWAY -nerdy- BROWNE " Ce qui est bien avec les no-life, c'est qu'ils ne te racontent pas leur vie... "   Sam 30 Juil - 14:57


Sway-Browne McLean

ϟ surnoms : Brownie
ϟ groupe : over the rainbow
ϟ date de naissance, âge : 9 février 1991, 20 ans.
ϟ nationalité : anglaise
ϟ statut : célibataire
ϟ orientation : hétérosexuel
Captain of My Soul
ϟ le principal trait de mon caractère : infatigable ? motivée en permanence? j'imagine que c'est sûrement ce qu'on retient le plus de ma personnalité... je suis très positive et j'essaye de transmettre ma bonne humeur aux autres.
ϟ le mot que je déteste : abandon.
ϟ ma drogue favorite : la weed.
ϟ ce que j'apprécie le plus chez mes amis : leur sincérité.
ϟ mon principal défaut : l'impulsivité.
ϟ mon occupation préférée : les sudokus - la peinture, mais j'aime aussi beaucoup lire et écouter de la musique donc difficile de choisir... faire la cuisine aussi, c'est drôlement sympa !
ϟ mon rêve de bonheur : une grande famille qui s'aime et se soutient, c'est niais et pas très original, mais bon.
ϟ mon plus grand malheur : la mort de mon père.
ϟ ce que je voudrais être : médecin.
ϟ le pays où je désirerais vivre : l'Australie.
ϟ la couleur que je préfère : le rouge.
ϟ la fleur que j'aime : le muguet.
ϟ l'oiseau que je préfère : la chouette!
ϟ mon auteur favori : salinger
ϟ le son, le bruit que j'aime :
ϟ le son, le bruit que je déteste : le bruit d'un robinet qui fouit, la petite goutte insupportable qui tombe toutes les deux minutes.
ϟ un homme ou une femme pour illustrer un nouveau billet de banque : lady gaga !
ϟ mon peintre favori : jackson pollock
ϟ mon prénom favori : sway-browne (m) oakley, (f) harper
ϟ ce que je déteste par-dessus tout : la lâcheté
ϟ personnage historique que je méprise le plus : le type qui a assassiné Martin Luther King, ou Hitler aussi sans doute...
ϟ mon juron, gros mot ou blasphème favori : pétasse !
ϟ comment j'aimerais mourir : en m'endormant...
ϟ la plante, l'arbre ou l'animal dans lequel j'aimerai être réincarné ? un tigre !
ϟ si Dieu existe, après ma mort, il me dirait : Que je m'en suis plutôt bien sortie. Haha.
ϟ ma devise : Tant que je respire, j'espère. (Devise de la Caroline du Sud (USA)).

Ambitieuse - Optimiste - Positive - Impatiente - Impulsive - Extravertie - Pudique - Drôle - Bavarde - Direct - Réfléchie - Logique - Joueuse - Maligne - Joyeuse - Efficace - Enthousiaste - Ordonnée - Distraite - Maladroite - Perfectionniste - Entêtée - Souriante - Vivante - Motivée - Indépendante - Débrouillarde - Créative - Rancunière - Protectrice - Possessive - Curieuse - Elle possède une très bonne mémoire, notamment des dates - Elle est assez fleur bleue - Elle aime les maths, les petits animaux comme les lémuriens, les koalas ou les chats - Elle adore boire du thé et le bacon grillé - Elle aime passer des heures dans des musées - Elle fait de la peinture et du dessin - Elle adore faire le ménage en écoutant de la musique à fond - Elle aime regarder des séries et des dessins-animés - Elle suit un traitement pour réguler son humeur car elle souffre de symptômes maniaco-dépressif, mais très peu de gens le savent - Elle est surdouée - Elle aime lire et passer du temps dans les bibliothèques et librairies à la recherche de bouquins.


Dernière édition par Sway-Browne McLean le Sam 30 Juil - 16:51, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: SWAY -nerdy- BROWNE " Ce qui est bien avec les no-life, c'est qu'ils ne te racontent pas leur vie... "   Sam 30 Juil - 15:01

It is the use of living.




9 FEVRIER 1991 – 18 aout 1999



« I am broken but I am hoping... »


C'était une matinée de février, l'hiver versait ses derniers flocons, recouvrant l'Angleterre d'un épais manteau blanc. Le visage démonté par la fatigue, d'épaisses cernes foncées entourant ses yeux, Casper McLean attendait patiemment dans la salle d'attente de la clinique dans laquelle sa femme devait mettre au monde leur premier enfant. Miné, le moral au plus bas alors qu'il aurait dû célébrer fièrement le nouvel arrivant, Casper était assis dans une chaise en plastique, les mains jointes, le regard vide, comme s'il avait été entrain d'attendre une mauvaise nouvelle. Lorsqu'on l'appela pour rejoindre sa femme qui avait terminé le travail, il hésita un moment, resta seul quelques minutes, et finalement, entra dans la chambre. Tous les deux exténués, la jeune femme encore rouge, tenait dans ses bras le bébé et après un long silence, Casper soupira:
« A quoi est-ce que ça sert tout ça ? Est-ce que ça te rend heureuse ? Vraiment ? »
Elle l'observa un moment, les yeux brillants. Elle n'était pas surprise par ses interrogations, il avait toujours été ainsi. Elle savait qu'il n'était pas malheureux ou agacé à l'idée d'avoir cet enfant. Ils l'avaient décidé ensemble et étaient prêts à l'avoir. Cela dit, il était de ces personnes changeantes, heureuse un temps, puis malheureuse un autre... Et aujourd'hui, pour l'un des jours qui aurait dû être le plus beau de sa vie, il déprimait.

C'est trois ans plus tard, en 1994, que Casper et Jane McLean eurent leur deuxième enfant et qu'ils déménagèrent à Londres pour le travail de Casper.

Casper devint invivable avec les années: ses sautes d'humeur constantes menaient la famille à sa perte, et c'est après être allé voir un psychiatre qu'il découvrit qu'il souffrait de troubles bipolaires, aussi appelés maniaco-dépression. Il refusa cela dit tout traitement, décidant qu'il était capable de se prendre en main lui même, cependant, les choses ne s'améliorèrent pas. Ses enfants et sa femme profitaient au maximum de ses périodes dite « maniaques » pendant lesquelles il était heureux, motivé et pleins de projets pour la famille; elles se repliaient lorsqu'il montrait le moindre signe de dépression. Il s'écartait lui aussi généralement : préférant rester seul, et lorsqu'il sortait de son bureau, piquait une colère, descendait sa femme et ses filles, hurlait que la vie était injuste et qu'il serait mieux mort... Il tenta à plusieurs reprises de mettre fin à ses jours.

Il y parvint le 18 août 1999, alors que Sway-Browne était âgée de huit ans.

Il est difficile de s'imaginer ce qu'on pourrait ressentir en apprenant que son père est mort. Force est d'admettre qu'il est encore plus dur de savoir qu'il s'est volontairement tué et non pas que c'est arrivé comme ça, qu'une voiture lui a foncé dedans, qu'un type complètement allumé lui a tiré dessus ou qu'il a fait un accident cardio-vasculaire. Non, s'ôter soi-même la vie, c'est décidé qu'on a plus rien à y faire, c'est égoïstement s'en aller en laissant ceux qui nous aiment.
Sway-Browne a été profondément marquée par la mort de son père. Si celui ci lui menait la vie dure à elle, sa soeur et sa mère, il n'en restait pas moins un père aimant lorsqu'il n'était pas complètement déprimé, et par dessus tout, un père aimé. Dés lors, le suicide est apparue pour Sway comme une marque de lâcheté, après tout, son père était un lâche qui avait préféré mourir et laisser sa famille plutôt que de se soigner et d'arranger les choses, si elle l'aimait, elle lui en voulait aussi terriblement pour les avoir abandonner, mais lorsqu'on est mort, on est plus concerné par la vie, alors rien ne servait selon elle de pester contre lui et le détester pendant des siècles. Il lui fallait vivre la vie qu'on lui avait donné. Précieuse et unique.

2001 - 2008



« Tu fais n'importe quoi, on dirait que t'aimes ça... »


Ennuyée par les cours, les trouvant trop simples, Sway-Browne s'amusait à se moquer des professeurs dans ses copies, ne trouvant rien de mieux à faire : rendre une copie blanche puis avoir vingt au contrôle suivant afin de garder une moyenne de dix, développer ses calculs de façon détaillée et correcte pour ne jamais mettre le résultat ou calculer de tête pour ne mettre que le résultat alors qu'un développement est demandé, les mathématiques et la physique n'avait pour elle aucun secret et elle s'amusait ainsi à faire tourner les profs en bourrique, les faisant ainsi se demander ce qu'elle pouvait bien avoir dans le crâne. La jeune fille intelligente qui veut se faire passer pour une idiote, c'était cliché, non, et ça n'était pas ce qu'elle cherchait... passer pour l'intello de la classe non plus, alors, puisque les élèves autour d'elle n'y voyait que du feu, c'est à ce jeu là qu'elle a joué, afin de passer pour une gamine normale, qui a zéro quand elle ne fait rien et 20 quand elle travaille. Force était cela dit de reconnaitre qu'elle ne travaillait que très peu.
Surdouée, c'est en 4e qu'un de ses professeurs à prononcer pour la première fois ce mot. Son prof de maths justement, qui après avoir mit plusieurs zéro sur des copies blanches et des 20 sur des devoirs parfaits de la jeune fille avait décidé de convoquer sa mère pour lui parler et essayer de comprendre le comportement de sa fille. Jane McLean s'attendait à tout sauf à ça, et lorsqu'elle était assise devant le bureau du professeur, elle se sentit toute petite, ridicule mère célibataire qu'elle était et qui tentait tant bien que mal d'élever ses filles avec son job contraignant d'infirmière. Depuis la mort de son mari, Jane tentait tant bien que mal de joindre les deux bouts, accumulant les heures supplémentaires et les jobs au noir qu'elle pouvait trouver. Ses filles lui étaient reconnaissantes, enfin, c'était ce qu'elle espérait, et lorsqu'elle avait eu l'appel du professeur de Sway, elle lui avait lancé un regard pleins de déception, s'attendant à apprendre une nouvelle douloureuse comme le fait que sa fille puisse être en échec scolaire, qu'elle ne réussirait jamais sa vie, quelque chose comme ça.
Lorsque le professeur de maths prononça donc le terme "surdoué", les deux femmes haussèrent les sourcils, surprise. Jane secoua la tête, elle avait lu un tas de choses sur les enfants surdoués qui n'étaient pas pris en charge dans des magasines féminins, c'était des gamins torturés qui vivait mal... et sa fille était normale... elle devait l'être !
« Non, je pense que vous faites erreur. Sway est une gamine tout à fait normale, elle a peut être des facilités en mathématiques, mais ça ne fait pas d'elle une enfant surdouée,je veux dire... nous l'avons élevé normalement, il n'y a pas... de raison pour qu'elle le soit. »
L'enseignant pinça les lèvres, les mains croisées sur son bureau. " Nous " pensa Sway avec sarcasme. Sa mère continuait à parler de son père comme si celui ci était encore là. Elle n'aurait pas sût dire si elle trouvait ça pathétique ou bien vraiment très beau, mais elle ressentait toujours un certain malaise, du dégoût, lorsque sa mère évoquait l'existence de Casper McLean, cet homme lâche qui les avait abandonné à peine quelques années auparavant. Sway n'était pas sûre d'avoir fait son deuil, elle pensait à lui souvent, elle lui en voulait car elle voyait comme sa mère avait du mal à gérer le foyer. Elle n'allait jamais le voir au cimetière, car elle pensait qu'il ne le méritait pas, et puis car elle ne croyait pas qu'il puisse l'entendre... elle ne croyait pas non plus en Dieu, ni à Jesus, par contre elle croyait en ce que lui avait dit son père lorsque celui ci était au plus bas " la vie est injuste "... c'était un fait, et même s'il avait été lâche, elle l'aimait quand même. Et c'était injuste qu'il soit partie. Quelqu'un aurait dû l'en empêcher.
« Vous ne perdriez rien à la laisser faire des tests ? Vous savez, les enfants surdoués ne réfléchissent pas de la même manière que les autres, ils ont une autre logique que les personnes disons "normales" ne captons pas réellement... J'ai bien observé le comportement de Sway-Browne vous savez, et je pense sincèrement...
- Je ne sais pas. Qu'est-ce que ça changerait ?
- Elle pourrait aller très loin. Faire de grandes études... Si ça t'intéresse bien sûr Sway,mais tu sais lorsqu'on a des facilités, il faut en profiter au maximum pour arriver le plus loin possible.. »
Les deux adultes tournèrent leur attention vers l'adolescente qui haussa les épaules, timide, gênée d'être le centre de la discussion et d'être présente pour entendre ce qu'on disait d'elle. Elle baissa les yeux, jouant avec ses mains.
Si la vie vraiment était injuste, il lui fallait profiter de la chance qu'on lui offrait. Et si réellement elle était surdouée, alors il fallait qu'elle en tire tous les avantages possibles. Dans son propre intérêt. Par égoïsme puérile, par désir de se venger de la vie...

A 17 ans, Sway-Browne commença à montrer les mêmes symptômes que son père : épisode d'exaltation et de joie extrême suivie de moment de déprime intense. Les autres symptômes caractéristiques du syndrôme bipolaire se montrèrent également : sommeil, appétit et libido augmenté (à l'avantage de son petit ami du moment...), hyperémotivité, caractère expansif et original, envie de faire un tas de projet, ralentissement du mode de vie... C'est lorsqu'elle eut sa première envie de mort que Sway réalisa qu'elle n'allait pas bien et décida automatiquement de se faire traiter, ne souhaitant pas finir comme son père ou faire subir à ses proches ce qu'elle avait connu du temps du vivant de son paternel. Les médicaments lui permettent ainsi d'équilibrer ses humeurs pour qu'elle ne soit pas trop heureuse ou pas trop malheureuse.

Au lycée, Sway-Browne n'eut "que" deux petits amis, l'un avec qui elle sortit pendant huit mois, l'autre pendant un an et demi. Le dernier, avec qui elle était lorsqu'elle découvrit qu'elle était atteinte du syndrôme de maniaco-dépression se montra compréhensif et tolérant, d'autant plus qu'elle se faisait soigner et qu'il pouvait profiter de son grand appétit sexuel.
Si elle aurait très bien put ressentir un certain dégoût vis à vis des hommes, Sway n'est jamais partie du principe que si son père était un lâche complètement débile, alors le reste de l'humanité aussi, après tout, celui ci était malade, et si ça n'excusait pas tout, elle n'avait aucune envie de se fermer aux hommes qu'elle aurait put rencontrer, au contraire.

Elle a obtenu son diplôme de fin d'études secondaires avec une note moyenne de 94/100 et s'est dirigée vers des études de médecine.

wide of the mark


ϟ pseudo, prénom : elise, smartass
ϟ âge : eighteen yo.
ϟ célébrité de l'avatar mila kunis
ϟ où avez-vous trouvé le forum ? : dans mes chaussettes
ϟ quelque chose à rajouter ? un peu de gruyère peut être ?
ϟ crédit : TUMBLR.
ϟ code à remplir :
Code:
[color=#BB253A][b]ϟ[/b][/color] mila kunis ; sway-browne mclean


Dernière édition par Sway-Browne McLean le Sam 30 Juil - 16:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

bambi is a son of a biche.

avatar

ϟ BLABLA : 394
ϟ GROUPE : over the rainbow.
ϟ DATE D'INSCRIPTION : 24/07/2011
ϟ AGE : 29
ϟ PERSONNAGE : PI
ϟ COPYRIGHT : sterling+meteorshower.
ϟ AVATAR : taylor fuchs ♥
ϟ MUSIC : she's like a rainbow, the rolling stones.


MessageSujet: Re: SWAY -nerdy- BROWNE " Ce qui est bien avec les no-life, c'est qu'ils ne te racontent pas leur vie... "   Sam 30 Juil - 15:39

BIENVENUUUUUUUUUUUUUUUUUE
Bonne chance pour ta fiche giiirl ! (et puis bon, je t'ai déjà dit mais : Milaaa )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité




MessageSujet: Re: SWAY -nerdy- BROWNE " Ce qui est bien avec les no-life, c'est qu'ils ne te racontent pas leur vie... "   Sam 30 Juil - 16:06

Niaaah, merci beaucoup :)
j'adore ta signature !
Revenir en haut Aller en bas

ϟ BLABLA : 347
ϟ GROUPE : feels like rain.
ϟ DATE D'INSCRIPTION : 27/07/2011
ϟ PERSONNAGE : PI
ϟ COPYRIGHT : © avatar
ϟ AVATAR : Mathias Lauridsen
ϟ MUSIC : switchfoot ; you


MessageSujet: Re: SWAY -nerdy- BROWNE " Ce qui est bien avec les no-life, c'est qu'ils ne te racontent pas leur vie... "   Sam 30 Juil - 16:41

BIENVENUUUUUUUUUUUUUE
C'est clair que Mila gère sa maman
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité




MessageSujet: Re: SWAY -nerdy- BROWNE " Ce qui est bien avec les no-life, c'est qu'ils ne te racontent pas leur vie... "   Sam 30 Juil - 16:52

MERCIIIIIIIIIIIiii
bah toi avec stymstym tu gères aussi niveau avatar hann <3


j'ai terminé je crois bien;
Revenir en haut Aller en bas

QUEEN ♛ i'm pretty, i'm pretty !

avatar

ϟ BLABLA : 224
ϟ DATE D'INSCRIPTION : 23/07/2011
ϟ AGE : 92
ϟ PERSONNAGE : PI
ϟ COPYRIGHT : stereohearts.
ϟ AVATAR : Elizabeth II, la seule, l'unique !
ϟ MUSIC : NZH, princess


MessageSujet: Re: SWAY -nerdy- BROWNE " Ce qui est bien avec les no-life, c'est qu'ils ne te racontent pas leur vie... "   Sam 30 Juil - 19:20

Très bonne fiche, Sway-Browne me parait toute mignonne, j'ai envie de lui faire un gros câlin (a) -dit par Elizabeth II, ça doit être plutôt étrange...-, je te valide donc !


welcome home,

Tu as terminé ta fiche et te voilà donc validé(e) ! Tu vas être classé(e) dans ton groupe et tu vas pouvoir voguer à ton gré sur le forum.

ϟ N'hésite pas à aller créer une fiche de liens ici pour t'intégrer aux autres membres et exploiter au maximum ce que t'offre ton personnage.

ϟ Tu pourras aussi aller créer un scénario qui est important pour la suite de ton histoire, mais n'oublie pas de recenser l'avatar !

ϟ Tu peux aussi aller demander un rang , pour personnaliser ton profil !

ϟ Sans oublier créer un sujet de téléphone et skype, pour communiquer rapidement entre personnages.

Puis bien entendu, RP et flooder mais pas besoin de t'indiquer les liens je pense !

Sur ce, bon jeu sur ATR, n'hésitez pas à envoyer un MP à l'un des administrateurs si tu as une question.

Bienvenue parmi nous





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://afterther.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: SWAY -nerdy- BROWNE " Ce qui est bien avec les no-life, c'est qu'ils ne te racontent pas leur vie... "   

Revenir en haut Aller en bas
 

SWAY -nerdy- BROWNE " Ce qui est bien avec les no-life, c'est qu'ils ne te racontent pas leur vie... "

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: The city is at war :: souvenirs de la première version :: fiches de présentation-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit