AccueilAccueil  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FORUM FERME.
les admins étant surchargés, nous avons du fermé ce forum. si vous nous aimez encore, rdv ici ♥️

Partagez | 
 

 Haven’t met you yet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité




MessageSujet: Haven’t met you yet    Jeu 8 Sep - 20:32



D’ordinaire, Isleen avait plus l’habitude de sourire aux idées que son ami Sohfyièn lui proposait pour l’aider à lancer sa carrière de graphiste/dessinatrice qui stagnait depuis un an. Quand il avait lancé cette nouvelle idée, qu’elle fasse parler d’elle dans les tabloïd un peu à l’image de sa sœur jumelle Joyce qui faisait la une de bons nombres de magazines avec ses fiançailles, elle lui avait aussi dit qu’elle n’était pas intéressée, et que ce n’était pas elle. Sauf qu’elle en avait en même assez d’avoir l’impression de toujours être dans l’ombre de ses sœurs, lassée de courir les entretiens d’embauche sans réponse positives, lassée de travailler jour après jour pour rien. Lors d’une soirée un peu arrosée qu'elle passa seule dans un bar de Camden Town alors que les garçons étaient aux USA, elle avait finit par appeler le jeune homme pour accepter sa proposition. Qui consistait à lui présenter Jim Ackerman, un acteur apparemment connu outre-Atlantique, mais dont elle n’avait pas vraiment entendu parler lorsqu’elle habitait à San Francisco, et qui allait rejoindre Soh, Joyce et Laora dans une nouvelle série britannique. Elle savait que Sohfyièn n’hésiterait pas à parler d’elle à Jim, mais de son côté, elle voulait se documenter d’avantage elle-même pour en savoir plus sur le jeune homme. Elle découvrit ainsi qu’il s’agissait du même Jim avec qui sa sœur avait déjà sympathisé lors d’un précédent casting il y a plus d’un an. Ils jouaient parfois le jeu du faux-couple devant les caméra et les photographes. Elle lui racontait parfois qu’il l’attendrissait avec sa timidité et qu’elle essayait de l’en sortir. Elle avait cru comprendre qu’ils avaient perdu aussi le contact ces dernières mois. Et cette simple idée de Sohfyièn, ce défi qu’il lui avait en quelque sorte lancé, prenait une toute autre tournure.
Sohfyièn, encore lui, avait arrangé un rendez-vous entre les jeunes gens dans un restaurant côté de Londres, où il savait que la présence de Jim serait remarquée et que ses moindres faits et gestes étaient surveillés. Jusqu’au tout dernier moment, Isleen hésitait encore. Elle ne savait pas si elle devait foncer, comme son ami le lui avait conseillé, ou abandonner, annuler ce rendez-vous pour ne pas jouer avec le jeune homme, et rester d’avantage elle-même. Elle avait beau être joueuse et séductrice, elle ne le faisait que lorsque son partenaire était dans le même état d’esprit. Et ne sachant pas exactement ce que Soh avait révélé à Jim sur elle, elle stressait un peu. Au dernier moment, elle se décida enfin à monter dans un taxi et à donner au chauffeur l’adresse du fameux restaurant. Pour l’occasion, elle avait emprunté une robe courte à Jules, son autre jumelle. Orange, longueur aux genoux, associée à une paire d’escarpins beige, d’un collier à grosses perles blanches et d’une pochette beige. Elle avait attaché ses longs cheveux blonds dans une queue de cheval un peu floue. Un dernier soupir, un dernier regard dans une vitrine et elle était prête.
« Bonjour. J’ai rendez-vous avec Jim Ackerman » Le maître d’hôtel lui sourit, lui demanda de le suivre, et la conduit jusqu’à une alcôve dans laquelle le jeune homme était déjà assis. Il s’inclina et les laissa seuls. Elle se mordit la lèvre inférieure.
« Heu … Bonjour, je suis Isleen. L’amie de Sohfyièn. On s’est croisés à mon appartement un soir. » Entrée de jeu minable.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Haven’t met you yet    Mar 13 Sep - 10:11


    Jim, lorsqu'il ne travaillait pas, avait pour habitude d'organiser son emploi du temps pour se permettre des petites sessions sur ses consoles de jeux vidéos. Souvent, ses amis l'invitaient, lui proposaient de sortir. Il essayait de plus en plus de faire passer sa vie sociale avant les jeux vidéos, mais de temps en temps, il appréciait qu'on ne le dérange pas. Il s'autorisait à refuser certaines invitations. Lorsque son collègue, Sohfyien lui a proposé plus tôt dans la journée qu'ils sortent ensemble; pour prolonger leur petit délire de Las Vegas, Jim avait répondu non, qu'il était bien assez fatigué et qu'il devait finir le jeu qu'il avait commencé avant de partir en Amérique.

    5h pm. Un message reçu. "J'ai vu le directeur de casting aujourd'hui, il m'a demandé de te dire que vous aviez RDV ce soir chez Jo&Sally, il a pas le temps de te répondre, mais mec, si tu tien à ta vie, vas y pour 8pm. Salut! " Message de Sohfyien. Info ou Intox? Il ne pouvait pas prendre de risque, ce directeur là était surement le mec le plus chiant avec qui Jim avait pu travailler. Il savait que sa soirée allait être bien longue.
    Il n'aimait pas être en retard, il préférait attendre quelqu'un plutôt qu'on ne l'attendre lui. Pour l'occasion, il avait mis un jean simple et une chemise blanche avec une petite veste par dessus, sans se prendre la tête.

    Arrivé au restaurant, il se présenta, et pensait que le directeur aurait reserver à son nom, mais non. Il y avait par contre bien une table pour deux personnes au nom de Ackerman. Il commençait à se poser une première question. Devait il vraiment faire confiance en Sohfyien. C'était pas sur du tout. Il alla tout de même s'installer à sa table. Il sortie alors son téléphone, et s’apprêtait à composer le numéro de son soit disant ami. Mais il fut interrompu par une douce voix féminine. " Heu … Bonjour, je suis Isleen. L’amie de Sohfyièn. On s’est croisés à mon appartement un soir." Il rangea alors son téléphone dans sa poche, il s'occuperait du cas de Soh une autre fois. Enfin, il ne ferait surement pas grand chose, mais il n'aimait pas être pris au piège comme ça. Il se sentait gêné sur le faite, ne s'y étant pas vraiment préparé. Il savait bien qui était cette jeune femme, la sœur de sa meilleure amie, Joyce. Il ignorait un peu la raison de ce rencard, il en avait bien peur. Maintenant qu'ils étaient là tous les deux, autant en profiter. Il fit un sourire gêné et se leva alors de sa chaise pour la saluer et l'inviter à s'assoir en face de lui. Euh, oui, je sais qui tu es, la soeur de Joyce. Bah... les présentation sont faites. Installe toi.




Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Haven’t met you yet    Mer 14 Sep - 14:22


Lorsque Jim leva les yeux vers elle, elle eut d’abord l’impression de lire de la surprise sur son visage. Il n’avait pas vraiment l’air de s’attendre à la voir. Mais si il n’avait pas rendez-vous avec elle, enfin officiellement, elle se demanda ce que Sohfyièn avait bien pu lui dire pour le faire venir ici. Malgré ses interrogations, elle lui sourit. Il se leva de sa chaise, en gentlemen, et ne se rassit qu’une fois qu’elle avait pris place sur la chaise libre en face de lui. Il ajouta qu’il la connaissait plutôt qu’en temps que la sœur de Joyce. Pourquoi tous les garçons évoquaient toujours sa sœur devant elle ? Déjà que leur père leur rabâchait les oreilles avec les fiançailles et le mariage imminent, ajoutant qu’elle avait pris la bonne décision, et sous-entendant forcément qu’il aimerait que ses autres filles fassent de même. Ce n’était pas la raison qui l’avait poussée à rencontrer Jim et d’apprendre à mieux le connaître, mais elle devait avouer que ce rendez-vous était quand même intéressé.
Maintenant qu’ils étaient face à face, Isleen prit le temps de regarder un peu mieux le jeune homme, qui n’arrivait pas vraiment à soutenir son regard. Timide ? Peut-être un petit peu. Elle n’était pourtant pas plus effrayante que sa sœur. Un silence pesant s’installa entre eux. La jeune femme avait horreur de ces moments, les gens n’osent pas se regarder, laisser leur regard errer partout autour d’eux, jouent avec leurs cheveux, leurs bijoux, tout ce qui leur tombe sur la main. Et il est de plus en plus difficile d’amorcer la conversation au fur et à mesure que le temps passe. Elle ne voulait pas en arriver à ce point-là. C’est pourquoi qu’elle prit les choses en main.
« On pourrait peut-être prendre un apéritif pour commencer la soirée non ? » Sans attendre sa réponse, elle leva la main en direction d’un serveur qui passait par là, qui lui fit signe qu’il allait venir s’occuper d’eux.
« Sohfyièn m’a dit que tu avais trouvé un rôle dans la même série que lui, et que tu es condamné à vivre à Londres comme nous. Pas trop dur le changement ? » Le serveur se posta à côté d’eux. Elle refusa d’un signe de la main la carte des boissons que le l’homme en livrée lui présenta. Amatrice de bons vins, sa sœur aînée lui en ayant appris pas mal sur le sujet, elle savait exactement par quoi elle allait commencer.
« Je prendrai un verre de chardonnay bourguignon s’il vous plait. Et toi ? » Jim de son côté, était en train d’étudier la carte, l’air hésitant.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Haven’t met you yet    Sam 17 Sep - 12:57

    « Sohfyièn m’a dit que tu avais trouvé un rôle dans la même série que lui, et que tu es condamné à vivre à Londres comme nous. Pas trop dur le changement ? »
    Cette remarque l'avait fait légèrement sourire, elle s'était peut être mal exprimé mais à vrai dire, Jim avait sa place dans la série avant même que Sohfyien ne sache que celle ci allait se produire à Londres. Et on peut dire que si Soh fait parti du casting, c'est aussi en partie grâce à Jim, car il était dans le jury des auditions, sans son accord, il n'aurait pas été sélectionné. Même si au départ, il ne sentait pas vraiment le jeune portugais, mais rapidement, il a compris qu'il s'était trompé. Sohfyien est, aux yeux de Jimmy, un très bon acteur. Les premiers montages de la série avaient débutés, ils avaient même le trailler de l'épisode pilote. Il espérait que le show marcherait au mieux possible. Jim misait beaucoup sur celui ci, dans le sens où, comme la jeune demoiselle l'avait fait remarqué, il était "condamné " à vivre à Londres durant ce temps, il avait quitter les États-Unis, où sa carrière marchait plutôt bien.Ca va, je m'adapte. J'ai vécu à Stockholm, puis a New York, Los Angeles, j'ai l'habitude du changement. Puis, ici, j'ai mon cousin, Costah, je sais pas si tu vois qui c'est. Et euh, bah, je connais bien Joyce enfaite.

    «Je prendrai un verre de chardonnay bourguignon s’il vous plait. Et toi ? » Il se sentais bête sur ce coup. Il était loin d'être un grand amateur de bon vin. Il regarda le serveur qui attendait une réponse de sa part. Il ne se voyait pas prendre la même chose que la jeune femme, si ce n'était pas pour apprécier ce qu'il allait boire. Un peu maladroitement, il demanda Votre meilleure bière s'il vous plait. Rien à voir. Il eut droit à un regard étonné du garçon qui voulait les servir. Il regarda à son tour Isleen, il avait l'impression de ne pas être à la hauteur de la jeune femme. Il avait eut cette même impression lorsqu'il commençait à côtoyer Joyce. Surtout que pour leur première rencontre, première impression, Jim s'était ramassé une bonne droite pour avoir essayé de jouer aux super héros. Chose qu'en général, il ne tentait pas, après cette aventure, il s'était rappelé pourquoi.

    A vrai dire, je m'attendais à voir mon directeur de casting... c'est ce que Soh m'avait dis pour que je vienne ici. Alors, je suis un peu déstabilisé. Il fui son regard, puis se rattrapa de sa maladresse, Mais euh, je n'ai rien contre le fait d'être avec toi hein.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Haven’t met you yet    Sam 17 Sep - 18:48






Isleen n’arrivait pas à totalement se sentir à l’aise, à tout à fait se laisser aller. Malgré ses origines, elle restait une jeune femme naturelle. Elle n’avait pas de soucis avec les restaurants hauts de gamme en général, elle savait se tenir et demander les bonnes choses. Mais aujourd’hui, avec la présence de Jim, elle ne sentait pas à sa place. Et ne donnait pas cher de ce premier rendez-vous. Sohfyièn n’aurait pas du réserver ici, un restaurant plus simple aurait parfaitement fait l’affaire. Tout en réfléchissant, elle écouta tout de même le jeune homme assis en face d’elle parler. Elle avait posé ses deux coudes sur la tables et y appuyait sa tête. Ainsi, il était d’origine suédoise et avait déjà habité à Los Angeles. A deux pas de San Francisco pour ainsi dire. Elle se rappela que c’était d’ailleurs là-bas que Joyce l’avait rencontré.
« Tu es limite un grand voyageur alors. » Elle l’écouta aussi évoquer Costah et Joyce. Et ne put s’empêcher de sourire à l’évocation du premier nom. Oh oui qu’elle le connaissait, elle avait passé une très bonne nuit et d’autres soirées tout aussi agréables en sa compagnie.
« Je connais Costah, détrompe toi. Mais j’avoue que je ne savais pas que vous étiez cousins. » Elle n’avait pas vraiment remarqué de ressemblances entre les deux bruns, alors que pourtant, elle reconnaissait souvent les visages des gens qu’elle avait déjà rencontré alors que leurs noms lui échappaient beaucoup plus souvent. Le serveur posa sur leur table sur verre de vin, ainsi que la bière que Jim avait commandé devant eux. Par pure tradition, elle leva son verre, attendit que son voisin fit de même, et entrechoqua délicatement sa flûte avec en ajoutant un petit « Tchin ! A notre première soirée. » Elle but une gorgée. Le vin était parfait. Et Jim lui fit une révélation. Il ne s’attendait pas vraiment à rencontrer une fille ce soir, puisque Sohfyièn lui avait fait croire tout autre. Elle comprit mieux son regard surpris lorsqu’elle s’était présentée à lui. Sacré Soh. Il faisait des siennes jusqu’au bout. Elle aurait préféré qu’il dise à Jim qu’il voulait lui arranger un coup plutôt que d’inventer un subterfuge. Mais d’un autre côté, il savait ce qu’il faisait en général, et avait du mentir pour une bonne raison. Peut-être que le jeune homme ne serait pas sorti de chez lui pour une fille … Heureusement que son rendez-vous repoussa ses doutes en lui assurant qu’il était quand même ravi de passer ce moment en sa compagnie. Il était temps de réchauffer l’ambiance.
« On va passer une bonne soirée quand même. C’est d’être dans ce restaurant qui me rend un peu guindée et hautaine, je suis plus naturelle en temps normal, je te rassure. » Elle n’avait pas envie de l’effrayer, mais vraiment de le mettre à l’aise, de lui décrocher un grand et franc sourire.


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Haven’t met you yet    Lun 19 Sep - 14:13

    Jim était bien plus qu'en charmante compagnie, Isleen plaisait énormément à Jim. Il se demandait pourquoi Soh avait arrangé ce rendez vous là avec lui. Pourquoi eux deux? C'était loin de lui déplaire, mais Jim n'avait pas l'habitude de ce genre de rencart. Du coup, il était un peu déstabilisé, sa timidité reprenait le dessus. Il lui faudrait encore quelques temps pour être totalement détendu, se sentir à l'aise avec tout le monde à Londres. « Tu es limite un grand voyageur alors. » Je dirais pas ça comme ca. Si ma famille est allée à New York c'est parce que mon père est américain et qu'il a voulu rentrer chez lui. On était encore tous jeunes et pas vraiment le choix. Notamment, suite au décès de sa mère. Le choix de son père, de retourner en Amérique n'était pas bien passé auprès de la fratrie Ackerman; ils étaient tous plus ou moins jeunes et ne comprenaient pas cette décision. Finalement, chacun s'était adapté à cette vie outre atlantique.

    « Je connais Costah, détrompe toi. Mais j’avoue que je ne savais pas que vous étiez cousins. » On se ressemble pas tant que ça de toutes façons. Il se contenta de sourire, puis trinqua avec elle lorsque le serveur apporta leurs boissons. Un verre de vin contre un verre de bière, c'était peu commun sans doute dans ce genre de restaurant. « On va passer une bonne soirée quand même. C’est d’être dans ce restaurant qui me rend un peu guindée et hautaine, je suis plus naturelle en temps normal, je te rassure. » Il bu une gorgée de sa bière et se leva alors, il pris la main d'Isleen et la tira légèrement vers lui pour qu'elle se lève à son tour.Aller viens, on a rien à faire ici je crois! Il lui adressa ce même sourire franc dont il avait eut droit. Ils n'allaient pas passer toute la soirée dans un resto qui ne semblait convenir à ni l'un ni l'autre.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Haven’t met you yet    Mer 21 Sep - 19:41



Sohfyièn lui avait menti sur la vraie raison de sa présence ici. Elle venait de tilter. Jim ne savait surement donc pas que c’était une sorte de rendez-vous arrangé. Enfin, il avait surement du le deviner. Mais sur le coup, elle se sentait presque coupable d’avoir dit oui de son côté. La soirée avançait tout doucement et ils papotaient tranquillement. Il lui parlait de lui, et elle préféra écouter que raconter des choses sur elle. Il devait en savoir des choses sur sa famille, voire sur elle-même par Joyce. Pas tous les détails, mais les grandes lignes oui. Petit à petit, et gorgée par gorgée, elle but son verre de vin blanc. Le serveur avait lancé un drôle de regard à Jim quand il lui avait apporté sa bière, mais après tout, elle était sur la carte. Qu’il garde ses réflexions pour lui. Et alors qu’elle ne s’y attendait pas et qu’elle venant d’engloutir sa dernière gorgée, il se leva soudainement et se postant à côté d’elle, la fit se lever aussi après lui avoir pris la main. D’abord surprise, elle se laissa quand même faire, et après un grand sourire, il lui expliqua l’idée qu’il venait d’avoir. Partir d’ici, et se trouver un endroit moins guidé, plus convivial, où ils pourraient mieux se détendre et plus facilement discuter. Elle lui rendit son sourire. Excellente idée. Elle le suivit jusqu’au maitre d’hôtel, insista pour payer son verre de vin alors qu’il voulait le lui offrir. Pas pour l’enquiquiner, mais parce qu’elle n’aimait pas être dépendante des autres, même si ses fins de mois étaient parfois difficiles. En partie parce qu’elle refusait l’aide de ses frères et sœurs, et encore plus celle de ses parents. Et ils se retrouvèrent tous les deux dehors, devant la porte vitrée, à se regarder.
« Tu as envie d’aller où ? Tu as une idée derrière la tête ? » Elle n’avait rien contre l’idée d’aller boire un verre, mais tout de suite, elle avait faim. Elle ne faisait pas partie de ces jeunes femmes qui s’affamaient pour garder la ligne, elle mangeait autant qu’elle en avait envie, et appréciait particulièrement tout ce qui était sucré.



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Haven’t met you yet    

Revenir en haut Aller en bas
 

Haven’t met you yet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: The city is at war :: souvenirs de la première version :: sujets rps-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit