AccueilAccueil  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FORUM FERME.
les admins étant surchargés, nous avons du fermé ce forum. si vous nous aimez encore, rdv ici ♥️

Partagez | 
 

 Raise your weapon ; JUNO

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité




MessageSujet: Raise your weapon ; JUNO   Sam 3 Sep - 19:01

Les soirées avec les amis après les cours, ça fait toujours du bien. Comme j'aime le répété aux autres quand ils savent que c'est mon père qui m'a forcé à choisir cette voix et qu'ils voient à quel point notre relation est tendue, j'ai fini par me plaire dans mes études de Droit. Mais parfois, les cours sont assez pesants. Quand on y pense, on fait tout ça, écouter, écrire, passer des examens sans avoir aucune certitude sur l'influence que ça aura sur notre vie future. Il est trois heures trente du matin et on est tout un groupe à marcher sur les trottoirs de Soho. Certains sont plus amochés que d'autres niveau alcool et autres substances non identifiées. Moi ? Disons que j'ai cours demain, et demain matin même. Dès huit heures. Oui je sais, il est trois heures trente et ... dans trois heures trente je suis sensé me lever pour me préparer à aller en cours. Drôle hein ? Qui c'est qui va passer toute une journée à flemmarder au lieu d'aller en cours ?! Haha. Rien que d'y penser, ça me fait sourire. Je ne suis pas un sécheur mais j'avoue qu'une fois de temps en temps, si je peux le faire, ce n'est pas de refus. En plus, généralement il faut plus de trois heures et demi pour récupérer d'une telle soirée.

J'ai pris la responsabilité de ramener certains de mes petits camarades avec ma voiture. On s'est donc séparé en deux groupes car nous avons deux voitures à disposition. Quoi ? Mon frère a connu la mort sur la route donc je ne suis pas insensible à l'alcool au volant et tout le reste depuis. Après avoir salué tous ceux qui partaient dans l'autre voiture, j'ai démarré histoire de déposer tout le monde chez soi sain et sauf. Cassandra tient les cheveux de Jane pendant qu'elle vomi dans un sac en papier. Pathétique. C'est dans ce genre de moment que je me rappelle pourquoi je bois si peu. Et puis Mike s'amuse à m'appeler Taximan parce qu'au point où il en est, c'est la seule chose qu'il peut faire, ça et rire comme le trou du cul qu'il est juste parce que je le ramène chez lui comme si j’étais sa mère. En même temps, bourré comme ça on dirait qu’il a quatre ans d’âge mental. Le trajet est beaucoup plus long qu’à la normal. Le temps de déposer tout le monde dans différents quartiers de Londres et de faire des pauses pour Jane avant qu’elle ne dégueulasse ma bagnole. Au bout d’une demi-heure de route alors que normalement, il faut cinq minutes – cherchez l’erreur – on arrive dans Notting Hill. Cassandra habitant dans mon quartier, je fais un long détour pour la déposer devant chez elle. Après tout ça, si quelqu’un ose dire que je pense qu’à moi, je lui casse les deux jambes. Après avoir déposé la dernière personne, je soupire de soulagement à l’idée de retrouver mon lit et à l’idée que je vais pouvoir en profiter toute une journée au lieu d’aller en cours. Je redémarre ma voiture pour rentrer à mon appartement, croisant les doigts pour ne croiser personne. Je roule encore cinq bonnes minutes avant d’arriver chez moi, de me garer et de couper le moteur. Le fond de l’air est frais à cette heure avancée de la nuit et la rue est totalement déserte. Je rajuste ma veste, passe une main dans mes cheveux et après avoir traversé la rue, tourne la clef dans la serrure (toujours mieux) pour entrer dans l’immeuble. Quelques minutes plus tard, j’entre dans mon appartement aussi silencieusement possible, au cas où Juno ou ma sœur seraient là. Melissa sans me l’avoir dit, comme d’hab. Mais pour le moment, l’appartement est tout aussi silencieux que la rue d’en face. J’allume la lumière de la pièce à vivre et vais m’échouer sur le canapé. Ça faisait longtemps qu’on ne s’était pas fait une telle soirée, avec les cours, mais ça fait toujours plaisirs. Bref, j’ai enlevé ma veste et je suis resté de longues minutes assis sur le canapé en essayant de trouver l’envie de me lever.
Revenir en haut Aller en bas
 

Raise your weapon ; JUNO

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: The city is at war :: souvenirs de la première version :: sujets rps-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit