AccueilAccueil  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FORUM FERME.
les admins étant surchargés, nous avons du fermé ce forum. si vous nous aimez encore, rdv ici ♥️

Partagez | 
 

 B&E - I'm so sorry...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité




MessageSujet: B&E - I'm so sorry...   Mar 9 Aoû - 16:11

A friend is not so soon gotten as lost.


    Un bol de céréale à côté de lui, le jeune Oliver était entrain de prendre son petit déjeuner, s’étant réveiller seulement quelques minutes plus tôt et pourtant il était midi passé. Mais étant rentré plutôt tard la veille, il n’avait pas pu se réveiller à l’heure à laquelle la plus part de ses colocataires se lèvent. Il était un peu près le seul à n’avoir pas de boulot ni d’études à faire. Il devait bosser sur son livre et ceci il pouvait le faire où il le voulait. Mais il avait encore du mal à savoir exactement comment le commencer mais surtout de quoi parler. Le premier bouquin avait été écrit si rapidement et presque sans trop réfléchir, tout lui était venu comme par magie bien qu’il ait raconté un évènement passé, il avait bien dû changer ou inventer quelques informations ou passage. Il était devenu fan de littérature, lisant livre après livre, se plongeant dedans et n’en sortant qu’une fois la dernière ligne lue. Il était justement avec un livre ouvert devant lui posée sur la table à mangé près de son bol, il se trouvait assis sur une chaise. Ce n’est seulement lorsqu’il entendit la porte d’entrée s’ouvrir qu’il contourna les yeux de son roman. Sa meilleure amie venait de rentrer des cours, il savait exactement ce qu’elle allait faire, se changer pour filer bosser par la suite. Il y a encore un an, il aurait fait exactement comme elle, enchaînant boulot et études. Il la regarda passé devant lui.

    - Bonjour quand même. Ca va ? Bonne matinée ?

    Trois questions à la suite, mais vieux valait en poser le plus possible le plus rapidement. Parce que depuis l’arrivée du jeune Oliver, la jeune femme était en froid avec lui. Et Eliàs se doutait bien de pourquoi, il s’en voulait quelque part parce qu’il était responsable de ce froid mais en même temps, il ne savait pas quoi faire pour que les choses s’arrangent. Lui dire qu’il était désolé de ne pas être venue la voir lorsque sa grand-mère est décédée ne changeraient rien. Il savait que pour Bj, il fallait plus que ça, surtout venant de lui. A chaque fois, il se disait que ça lui passerait qu’elle finira bien par lui reparler un jour comme avant mais plus le temps passe et moins il en est confiant. Il savait qu’il devrait faire bien plus d’effort pour la jeune femme, et il comptait en faire d’ailleurs. Ne voulant pas baisser les bras, il tenait à retrouver cette relation qu’il avait autrefois avec l’Osment. Se levant et quittant sa table, il suivit Bj.

    - Dis, ça te dirait qu’on se fasse un ciné ce soir ? Juste toi et moi ?



Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: B&E - I'm so sorry...   Mar 9 Aoû - 17:24



Beaucoup de choses s'étaient déroulées depuis cette dernière année et surtout depuis ces trois derniers mois où les colocataires avaient pu voir débarquer Eliàs à Londres. La première personne qui avait ouvert la porte -bien entendu- avait été Bambi-Jane qui était plus que ravie de recevoir une visite même si elle ne savait pas qui c'était. Le choc et la surprise avaient étés bel et bien présents, et surtout, la métisse était partagée entre la joie de le revoir et l'envie de le gifler pour n'avoir pas été présent lorsqu'elle en avait eu le plus besoin. Après tout c'est censé servir à ça un meilleur ami non ? Surtout lorsqu'on connait la relation si fusionnelle des deux jeunes gens, il est son Dawson avec un peu de Pacey aussi, elle est sa Joey.
Leur relation avait toujours été pour le moins "bizarre" mais ils s'en étaient toujours contenté, n'ayant jamais chercher à mettre des mots là où il ne pouvait il y en avoir, de toute façon ça servirait à quoi ? Ce qui était certain, c'est que depuis le retour d'Eliàs, les deux amis ne s'étaient pas réellement accorder du temps ensembles puisque de toute façon la métisse était très froide avec son meilleur ami.
Premièrement, elle lui en voulait d'avoir pu partir comme ça en Australie.
Deuxièmement, elle lui en voulait de ne pas avoir été là quand il le fallait.
Troisièmement, elle lui en voulait de ne pas être venu à l'enterrement.
Autant dire qu'entre eux la communication était difficile. Rentrant de cours, vu l'heure qu'il était, Bambi-Jane pensait être seule et fut surprise en voyant Eliàs. En même temps, il en avait de la chance, il n'était pas forcé de bosser comme un dingue ... parce que oui, même si elle laissait entendre le contraire, son livre elle l'avait lu, et même plus d'une fois.

« Salut. Ouais. Ça va »

La jeune femme alla vers le frigidaire pour aller se servir un verre de jus de fruit avant de poser celui ci dans l'évier et de partir en direction de sa chambre pour aller se changer étant donné que là, elle était loin d'être en tenue décontractée. Non ,elle ne portait pas un uniforme même si elle avait intégré depuis un an maintenant la prestigieuse Royal Ballet School, mais elle se devait néanmoins de s'habiller de façon plutôt "class", ce qui la changeait pas mal il fallait l'avouer.
La porte entre ouverte, son haut à moitié enlevé, elle sursauta en entendant Eliàs qui devait se tenir sur le pas de la porte.

« Je bosse »

La jeune femme comme à son habitude depuis trois mois répondait limite par monosillable et continua son petit train train en allant chercher dans son armoire un autre haut, et forcément qu'est ce qui se passe ? Du linge lui tomba dessus et à ses pieds, encore un coup de William qui avait voulu prendre le t-shirt du dessous et qui avait foutu le bordel à leur armoire. Parce que oui, depuis qu'ils étaient à Londres, vivant en colocation, ils partageait la même chambre.

« Il m'soule putain ! T'es encore là toi ? Ce soir je peux pas, je termine à 22h»
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: B&E - I'm so sorry...   Jeu 11 Aoû - 13:08

    La jeune femme ne lui avait pas retourné la question, il s’y était plus au moins attendu d’ailleurs, mais ça ne l’empêcha pas de répondre comme si elle l’avait fait avec un « c’va aussi merci ». Il la regarda se servir un verre de jus de fruit, il la suivait des yeux jusqu’à ce qu’elle quitte la pièce pour se rendre dans sa chambre qu’elle partageait avec Willy. Ces deux-là étaient toujours ensemble, et même si Joyce le lui avait dit lorsqu’elle était venu lui rendre visite en Australie, ça lui faisait bizarre. Bj n’avait jamais été une adepte des relations sérieuses, pas dans le sens où elle couchait à droite et à gauche, ça non, mais elle avait du mal à dire ce qu’elle ressentait réellement et lorsqu’elle se rapprochait trop, elle fuyait. Le jeune Oliver la connaissait par cœur, du moins jusqu’à présent, mais il savait qu’elle ne pourrait pas changer en une année, si ce n’est plus renfermé à la suite du décès de sa grand-mère. La suivant à l’étage dans sa chambre, il resta sur le pas de la porte ne rentrant pas à l’intérieur, se contentant de s’appuyer contre l’embrassure. Elle lui dit un non catégorique, sans aucune explication, mais il ne bougea pas alors qu’elle se changeait. Et alors ? Ce n’était pas la première fois qu’il la voyait en soutif. Décidément elle n’était pas de très bonne humeur aujourd’hui, tant pis pour elle, il avait décidé de ne pas laisser tomber aujourd’hui et de ne surtout pas se contenter des monosyllabes auxquelles il a le droit habituellement.

    - Ok, 22 heure ça me va, je passe te prendre directement au Léon ?

    D’accord, elle ne lui avait pas dis oui même au contraire, elle avait refusé sa proposition de passer une soirée tous les deux, mais étant têtu au tant l’un que l’autre, Eliàs ne la laisserait pas avoir le dernier mot. Il avait envie d’arranger les choses avec sa meilleure amie, ils avaient déjà été assez séparé lorsqu’Eliàs était parti en Australie, il était temps qu’ils se retrouvent enfin non ? Même si le jeune homme avait conscient que c’était en grande partie de sa faute s’ils avaient cette relation là. Mais il n’avait pu faire autrement puis il ne pouvait pas revenir en arrière. Ce qui était fait, était fait, et reparler du passé ne servirait à rien. Ok il aurait dû être là pour l’enterrement de sa grand-mère, surtout qu’il l’appréciait réellement et puis Bj avait eu besoin de lui. Il n’y avait pas été et s’en voudrait sûrement toute sa vie mais voilà, Eliàs devait arranger les choses. Il avait besoin de sa meilleure amie tout comme elle avait besoin de lui. Il le voyait bien depuis qu’il était arrivé, qu’elle s’était encore un peu plus renfermée.

    - Ca te va bien habiller comme ça d’ailleurs.

    Il parlait surtout des habits qu’elle mettait pour aller à son école, cette nouvelle école qui était un rêve pour la jeune femme. Eliàs a toujours su les rêves de la jeune femme, et il savait qu’elle en réalisait un en ce moment même. Il était fier d’elle et de la jeune femme qu’elle était devenue, il aurait juste aimé qu’elle n’ait pas à passer par une autre perte comme celui de sa grand-mère. Elle avait déjà assez perdu de personne à qui elle tenait.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: B&E - I'm so sorry...   Mer 17 Aoû - 21:21

Bambi-Jane était en colère, très en colère même contre Eliàs et de ce fait elle le lui faisait ressentir. Est ce que c'était une attitude parfaitement puérile ? Tout à fait ! Mais elle ne comptait pas faire un seul effort, elle n'en avait pas envie, elle était blessée un point c'est tout.
En temps normal, il est certain qu'elle aurait passé plus de temps avec lui, alors que là non, au contraire, il semblait même qu'elle faisait en sorte de l'éviter au maximum. Sans doute, pour ne pas avoir à le "supporter" d'une façon, mais surtout pour ne pas le confronter. Elle le savait bien pourtant, tôt ou tard, il faudrait qu'ils se parlent réellement, qu'ils mettent les choses à plat comme on dit et qu'ils règlent leur histoire. Parce que mine de rien, ça devait franchement pas être agréable pour le reste des colocataires de devoir supporter ce froid glacial qui pouvait régner entre eux, ou du moins pour BJ à l'encontre d'Eliàs, puisque lui au contraire tentait de faire toujours des efforts, mais elle le repoussait sans cesse.

Eliàs avait bien entendu suivi BJ jusque dans sa chambre, ou plutôt dans la chambre de Will et elle, ce qui agaça un peu la métisse. Non pas parce qu'il pouvait la voir entrain de se changer, elle s'en fichait, c'était pas la première fois de toute façon qu'elle s'habillait devant lui, mais parce qu'il était entrain de mettre en place son plan diabolique pour parvenir à la faire céder. Il l'énervait !
Mais alors qu'elle était entrain de râler contre les habits de son petit ami qui lui tombaient dessus, et qu'elle répondit à Eli qu'elle terminait à 22h, ce dernier lui demanda s'il viendrait la chercher après au Léon. La jeune femme le regarda alors en souffla, signe qu'il venait de gagner.

« Tu fais chier »

En langage Bambigien cela voulait dire que oui effectivement il pouvait passer la chercher sur son lieu de travail dès la fin de son service. Il l'agaçait, il l'énervait mais elle avait quand même besoin de le savoir auprès d'elle. C'était assez spécial à vrai dire comme situation. Même si pour le moment, elle ne faisait que bouder et n'était pas encore allée le rejoindre en pleine nuit dans son lit, chose qui pourrait bien évidemment arriver plus tôt qu'on ne peut l'imaginer en connaissant les habitudes de la métisse. Alors qu'elle venait de terminer d'enfiler son jean, Eliàs complimenta sa tenue, BJ se retourna vers lui en faisant une grimace.

« Ah bon tu trouves ? Franchement j'ai l'impression d'être une grosse coincée habillée comme ça ! »

Au moins, ça avait le mérite d'être clair. Certes Bambi aimait cette école, elle s'y sentait bien et totalement à sa place, mais le look trop british et coincé ce n'était pas forcément sa tasse de thé.

« Bon c'est tout ? Je vais manger un bout avant d'y aller. »

Et pour ce qu'elle mangeait en ce moment, ça n'allait pas lui faire du mal de prendre un petit encas avant de partir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: B&E - I'm so sorry...   Jeu 18 Aoû - 8:50

    Le « Tu fais chier » de Bj lui fit comprendre qu’il avait gagné et qu’elle se résignait à passer la soirée avec lui après son boulot. Il eut un grand sourire aux lèvres, enfin il pourrait avoir un tête à tête avec elle et ils pourraient parler de tout ce qu’ils doivent parler et mettre les choses au clair. Il savait que c’était le seul moyen pour arranger les choses avec sa meilleure amie et il avait besoin de le faire. Ca durait depuis deux mois et c’était déjà trop pour le jeune Oliver. Il ne quitta toute fois pas la chambre, la complimentant sur la tenue qu’elle porte pour ses cours. Après tout, ça changeait pas mal de l’habitude et c’était pas plus mal de la voir dans un autre style que le sien bien qu’il préférait le sien bien sûr. Un nouveau sourire sur son visage, il hocha la tête en réponse à la jeune femme. Il ne restait près de la porte, les bras croisé contre son torse.

    - Justement l’air coincé te va bien.

    Ce n’était pas parce qu’elle lui faisait la tête et qu’elle lui en voulait qu’il ne se priverait pas de la taquiner et qu’il devrait être tout gentil avec elle. Bien au contraire, il avait toujours été comme ça avec la jeune femme et c’était bien la seule avec qui il se permettait de faire ce genre de remarque alors qu’ils étaient en froid. Eliàs était sûr qu’elle ne le prendrait jamais mal et qu’elle saurait qu’il ne faisait que de la taquiner comme à l’habitude. Il ne s’avait jamais réfléchis aux conséquences de ce qu’il pouvait lui dire, se demander comment elle prendrait si ou ça. Il était comme libre avec elle, libre de dire ou de faire quoique ce soit, elle ne le jugerait jamais bien que ayant pris la liberté de ne pas se rendre à l’enterrement de sa grand-mère, c’était bien l’une des rares choses qu’il n’aurait pas du faire et il en était pleinement conscient de son erreur. Mais il ne pouvait revenir en arrière et devait aller de l’avant, et convaincre Bambi de faire la même chose que lui. Il reprit ses esprits lorsqu’elle reprit la parole. Elle avait faim ? Ca tombait bien lui aussi, même s’il venait de terminé son bol de céréale, il restait un homme et un homme avait toujours faim.

    - Cool, je nous prépare des sandwichs ?

    Il savait que ça allait franchement énervée la jeune femme qu’il s’intègre dans tout ce qu’elle « fait » aujourd’hui. Ce n’était pas pour l’embêter, mais il voulait bien faire et passer le maximum de son temps avec elle, puis elle pourrait se rendre compte comme ça combien il lui manque. Parce que oui, ça lui manquait de ne pas pouvoir rire avec elle, de ne pas pouvoir la prendre dans ses bras ou bien dormir avec elle. Il avait besoin de retrouver sa meilleure amie qui lui manquait bien plus qu’il ne pouvait se l’imaginer. Lorsqu’elle voulu sortir de sa chambre, il posa sa main devant pour ne pas la laisser passer, elle était proche de lui, il la regarda un instant sans rien dire, il ouvrit la bouche mais aucun son n’en sorti, alors il se contenta juste d’enlever la main pour la laisser passer.


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: B&E - I'm so sorry...   Jeu 25 Aoû - 18:27

Même si BJ lui en voulait à mort -et croyez moi c'était le cas-, la métisse ne pouvait pas non plus tout refuser de ce qu'il lui proposait. Premièrement parce que sinon il allait la saouler jusqu'à ce qu'elle cède et en ce moment elle était trop épuisée pour réellement résister, et deuxièmement parce que oui, il lui manquait, d'autant plus là avec son petit ami qui était partit durant un mois à San Francisco pour aller voir son père. Bien entendu, Bambi aurait pu l'y rejoindre, ne serait ce qu'une semaine, mais elle avait définitivement coupé les ponts avec la ville. Cependant, le seul lien qui lui restait c'était avec un fleuriste qui décorait la tombe de sa grand mère toute les semaines, et c'était tout. Elle voulait oublier sa vie là bas, il y avait trop de mauvais souvenirs au final. Beaucoup trop.
En entendant la boutade d'Eliàs sur sa tenue, la jeune femme le regarda en arquant un sourcil, mais il n'y avait ni un sourire, ni un ricanement. Elle ne trouvait pas ça drôle du tout, et franchement, elle n'avait pas envie de rire, du moins pas avec lui. Il avait eu ce qu'il voulait alors à présent elle avait envie d'être tranquille.
Bambi ne parvenait plus réellement à rire de toute façon, et ça les personnes qui la connaissait le plus, soit ses colocataires avaient bien du le remarquer. Ce qu'elle faisait le mieux ? Danser, aller bosser au Leon et c'était à peu près tout ce qu'elle faisait en ce moment, comme si elle avait ce besoin d'avoir la tête ailleurs, de ne pas pouvoir penser à ses soucis, ou du moins à sa grand mère et à l'impact que ça avait pu avoir sur sa vie. Jamais elle n'aurait pu imaginer sentir un tel vide en elle et sa plus grande peur était que cela puisse continuer. D'ailleurs, elle s'était plus ou moins éloignée de tout le monde, enfin ce n'était pas vraiment perceptible, mais elle allait moins avec les autres et de toute façon, avec l'école elle n'avait pas vraiment le temps de penser à sa vie sociale pour le moment.

Elle avait faim, enfin, avoir faim était un bien grand mot. Elle qui avant dévorait tout et n'importe quoi, faisait attention depuis quelques temps. En effet, là bas lors de la fameuse "pesée" devant tout le monde, son professeur de danse classique -un homme des plus horrible-, lui avait mis la honte en lui faisant bien comprendre qu'elle avait trop de formes et que si elle continuait comme ça elle serait sans doute renvoyée de l'école. Bien entendu, Bambi ne voulait en aucun cas qu'une chose pareille puisse arriver, alors elle avait fini par faire attention, jusqu'à finalement manger de moins et ne se contenter que d'un repas par jours ou de quelques grignotages, mais rien de bien spectaculaire comparé à ce qu'elle mangeait auparavant. Est ce que ses coloc' l'avaient remarqués ? Probablement qu'ils avaient du voir qu'elle flottait de plus en plus dans ses pantalons, mais ensuite elle faisait attention d'être toujours "occupée" pour ne pas prendre ses repas en collectif. En entendant Eliàs vouloir préparer des sandwich elle fronça les sourcils, mais ce qui l'agaça le plus ce fut lorsqu'il lui barre le passage pour sortir de sa chambre et vu son regard il avait pu le remarquer.

« J'ai pas envie de manger autant sachant que je mange en général sur place ... je me prend une barre de céréales et ça me suffira. Bon tu bouges ou tu vas faire le poireau devant ma chambre ? »

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: B&E - I'm so sorry...   Mer 31 Aoû - 10:44

    Il avait mis la main ne sachant pas exactement pourquoi il faisait ce geste. La regardant alors qu’elle lui répondait, il fronça les sourcils. Pourquoi elle mangeait à peine ? Elle avait toujours eu un assez bon appétit surtout en grandissant avec un jeune homme comme Eliàs, lui qui était un vrai goinfre. Bref, toute fois il ne dit rien se contentant d’enlever son bras pour la laisser passer et ainsi la suivre dans la cuisine où elle comptait se rendre pour prendre il ne savait quoi à manger. Il se rassit au bout de la table où il se trouvait tout à l’heure ne parlant plus, il n’aimait réellement pas être dans cette situation, que sa meilleure amie lui en veuille au tant que ça. Il avait besoin d’elle plus que n’importe qui et les moments passé avec le jeune Osment lui manquait. Il se racla la gorge, tout en la regardant faire puis se décida à prendre son bol de céréale pour le renverser et mettre ce dernier dans le lave vaisselles – une chose qui était essentiel dans la vie du jeune Oliver, il avait toujours eu horreur de laver les assiettes sales etc – puis se retourna vers sa meilleure amie.

    - Dis t’en as pas marre de me faire la gueule en fait ?

    Ok, ce n’était certainement pas le meilleur moyen pour qu’elle arrête de lui en vouloir et il savait qu’il pourrait s’y prendre autrement avec des pincettes ou quelque chose du genre. Mais dès que ça concernait Bj, il préférait ne pas y aller de main morte et plus franchement juste histoire de l’embêter bien qu’il savait arrêter lorsqu’il le fallait réellement. Il avait envie de prendre Bj par les épaules et de la secouer pour qu’elle arrête de râler ainsi, mais faire ce genre de chose, ne rendrait le tout encore moins bien qu’il l’était déjà.

    - Ecoute… Je suis sincèrement désolé de ne pas être venu pour l’enterrement… j’aurais aimé mais j’ai pas pu… et je sais j’ai été égoïste !

    Lui dit-il sans lui laisser le temps de parler ainsi qu’en se rapprochant d’elle. Il finit par poser ses deux mains sur les épaules de la belle métisse, Eli avait envie qu’elle le regarde dans les yeux et qu’elle voit à quel point il était sincère avec cette dernière. Elle lui manquait énormément, elle lui avait manqué durant tout ce temps où il était en Australie, ne pas pouvoir passer du temps avec elle, l’embêter, la voir sourire, en colère, ou quoique ce soit qui venait d’elle. Eliàs n’a jamais été trop du genre à parler facilement de ses sentiments et à s’attacher extrêmement vite aux gens, ils avaient son petit groupe d’amis qui lui correspondait parfaitement et sa famille pour qui il ferait n’importe quoi même pour son grand frère JJ avec qui ça avait toujours été tendu. Son regard était toujours porter sur le visage de Bj, il se trouvait proche d’elle, il ne savait même pas comment elle réagirait s’il la prenait dans ses bras pourtant c’est ce qu’il fit, l’entourant de ses bras, il la serra contre lui et tant pis si elle le repousserait, il aura au moins essayé.

    - Tu m’as manqué Bambi…


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: B&E - I'm so sorry...   

Revenir en haut Aller en bas
 

B&E - I'm so sorry...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: The city is at war :: souvenirs de la première version :: sujets rps-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit